Bienvenue


sur le site de l'Atelier Saint-Honoré

en savoir plus

Maurizio Toffoletti


en savoir plus

Jane Puylagarde


en savoir plus

Yann NATAF


en savoir plus

Paul Dupuy


en savoir plus

Béatrice Bissara


LA PARISIENNE Par le biais du paradoxe, et au travers d’éléments symboliques, Béatrice Bissara nous livre une Parisienne archétypale.Assise, dans sa robe d’époque, sur une chaise d’inspiration XVIII, « la Parisienne » Iphone en main et chaussée de Louboutin, déroute nos repères spatio-temporels.

en savoir plus

Découvrez l'Atelier StHonoré

visitez l'atelier

Nos artistes

Maurizio Toffoletti

Maurizio Toffoletti est né à Lecce, au sud de l’Italie. Il ne peut le dire, mais d’aussi loin qu’il s’en souvienne, il a toujours voulu être sculpteur. Le marbre le fascine.

Jane Puylagarde

Jeune styliste prometteuse durant les années 80, ses collections ont retenu l’attention de la presse française et internationale. Jane Puylagarde a préféré exprimer sa créativité artistique à travers la peinture.

Dominique Mulhem

La technique de réalisation de l’holographie lenticulaire: Dominique Mulhem sculpte d'abord ses holopeintures dans des programmes de modélisation 3D, comme ceux utilisés dans le cinéma pour les films en images de synthèse.

Serge Mendjisky

Avec la précision du technicien en photogravure qui accompagne les inspirations du créateur, Serge Mendjisky allait concevoir dans son atelier l’immense paroi tendue de fils sous lesquels les bandes se posent et glissent librement, de l’ébauche à l’ordonnance finale, voulue imprévisible.

Luna Kol

Luna Kol, née à Phnom Penh en 1970, a fui le Cambodge en 1975 avec une partie de sa famille, à l’arrivée des Khmers Rouges.

Paul DUPUY

Paul Dupuy est un jeune artiste-peintre né en 1989 à Paris. Éveillé dès l’enfance à l’art par une mère styliste puis peintre, il découvre l’appropriation des couleurs et des matières. Mais Paul Dupuy ne sait pas encore qu’il deviendra artiste et commence d’abord par entreprendre. Il se lance alors dans la publicité sur internet entre la France et l’Asie, où il part habiter trois ans et dont il reviendra particulièrement marqué par le Japon.

En 2013, il part vivre à New York et s’installe à Wall Street, contrarié et déçu par cet esprit uniquement basé sur l’argent et le profit, il ne se retrouve pas dans ces valeurs. Il sent que son imagination doit s’exprimer sous une autre forme et opère un virage radical. Ses idées devront exister aussi à travers une expression artistique.

Autodidacte, créatif invétéré et perpétuel curieux, il engage un travail d’expérimentation en utilisant des matières et des méthodes qu’il détourne de leur fonction première pour réaliser des œuvres originales et surprenantes. Aujourd’hui, Paul Dupuy réside entre New York et l’Europe.

Béatrice Bissara

SÉRIE ENTRE DEUX MONDES

Béatrice Bissara nous invite à nous interroger sur l’identité ; son homogénéité, sa pluralité dans un monde où les identifications possibles. Entre deux mondes oscille entre réalité et illusion, visibilité et invisibilité, mémoire et oubli, ordre et chaos.

Si Béatrice Bissara défend l’héritage, elle dresse un monde aux colorations multiples, mêlant emprunts du passé et références actuelles.
C’est à travers la métamorphose et le paradoxe que l’artiste a choisi de mettre en scène des personnages dans un esprit onirique, parfois surréaliste, mettant à l’épreuve le temps et l’espace.

Jouant du bas-relief, l’artiste amoncèle des données variées qui s’imbriquent de manière atemporelle figeant pensées et émotions. Par ailleurs, les formes et les proportions sont altérées, falsifiées, contrariées. L’artiste nous renvoie à un moment possible de basculement, alternant indices et semblants.

Autant d’informations visibles qui s’opposent à la coupe. Le geste franc que Béatrice Bissara qualifie comme l’espace du monde ou du moi, « l’autre monde » relatif à l’invisible. C’est le passage d’un espace tangible à un espace fictif, d’un espace réel à un espace illusoire, d’une conversation à l’absence, d’un « avant – après ».